Boîte Ravigneaux (Partie 1)

Voilà une boîte de vitesse extraordinaire dont les principes sont encore utilisés aujourd’hui.

Pour se mettre dans le bain, un premier montage :

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Pour passer la première :

– l’entrée est sur la roue de 57 dents la plus à droite ; elle est fixée sur l’arbre comme la 57 dents chromée au milieu de la couronne

– on immobilise le support des satellites (pour l’instant euh c’est un peu artisanal … je bloque à la main les plateaux bleus ref 109, les pignons sont libres de tourner)

– la sortie est la couronne puis la roue de 38 dents qui lui est fixée par un accouplement court

Cette version est encombrante mais elle utilise des pièces courantes (sauf la couronne 133/171) et des entraxes standards ce qui simplifie bien sûr beaucoup le montage.

Le même montage est capable de réaliser le second rapport le troisième et la marche arrière ; en simplifiant exagérément on va dire que, selon la partie bloquée, on obtient un rapport ou l’autre. (en fait, on va le voir plus loin, on combine le blocage de telle ou telle partie et le choix de l’entrée du mouvement)

Le calcul de la démultiplication n’est pas compliqué car le porte satellite ne bouge pas ; on trouve :

r=57/19 x 19/113 = 3/7

l’arbre de sortie tourne 2,33 fois moins vite que l’arbre d’entrée et dans le même sens.

la vidéo